Actualités

(c) Mireille Gisin-Maye

Une victoire aux shoot-out pour commencer

Après une longue trêve de plusieurs mois et un titre honorifique de vice-champion la saison passée, la Première équipe Hommes retrouvait ce dimanche son rival cantonal pour débuter cette saison 2016/2017. Si la dernière confrontation, en demi-finale du championnat, avait donné lieu à deux matchs de haute intensité… cette reprise aura été beaucoup plus « modérée ».

Malgré de nombreux changements dans son effectif, la Première équipe de Pierre Emmanuel Coppin avait à coeur de lancer sa saison sur une victoire, derby ou pas! Les Grenat vont faire l’essentiel du jeu durant la première période et peuvent virer en tête à la pause grâce à un corner court converti par Juan Garreta. Leur adversaire ne se montrent que peu dangereux… en attendant simplement quelques approximations pour partir en contre ou tenter d’inquiéter le dernier rempart servettien. Le manque de rythme et d’automatismes ne permettra pas aux Grenat de faire le break même si les actions les plus franches seront de leur côté.

Au retour des vestiaires, ils se feront surprendre sur une action anodine à première vue (dégagement hasardeux d’un défenseur de Black Boys) qui aboutira par un penalty qui sera transformé avec beaucoup de sang-froid. Rageant pour les Grenat qui, sans être impressionnants, avaient jusque-là la maitrise de la rencontre. Le reste du match sera relativement simple: les Servettiens poussent pour aller chercher une victoire, leur adversaire cherche simplement à gagner du temps pour récolter un match nul. Les joueurs de Pierre Emmanuel Coppin seront généreux dans l’effort mais la réussite les fuira… c’est donc une déception de devoir disputer une séance de shoot-out pour attribuer le point « bonus » alors que Black Boys semble se satisfaire pleinement de ce résultat.

L’exercice des shoot-out (2:1) verra Gregory Bernet assurer l’essentiel en repoussant quatre tentatives alors que Juan Garreta et Cédric Dincq feront le métier pour donner un point de plus aux Grenat.

Un point de gagné ou deux de perdus… dur à dire mais l’essentiel est maintenant de se tourner vers l’avenir. Avec une équipe en construction, les Grenat n’ont clairement rien à perdre cette saison mais plutôt tout à gagner, une place en play-off reste le minimum, viser uniquement le maintien serait trop réducteur!

Le week-end prochain verra les Grenat se déplacer samedi à Zurich pour un quart de finale de Coupe de Suisse contre Red Sox Zürich (LNB) avant de recevoir le champion en titre le lendemain à domicile (14:30). Inquiéter les Argoviens semble impossible à ce stade de la saison – tout comme une élimination précoce, comme tenant du titre, en Coupe Suisse…

One Comment

Laisser un commentaire